Mélanie Gagnon

Titre : Les aurores boréales, acrylique, 20 x 20 pouces

Titre : Conscience pure, acrylique, 20 x 16 pouces
Titre : Laisse-moi t’aimer, acrylique, 20 x 16 pouces
Titre : Hymne royal, acrylique, 40 x 40 pouces
Titre : L’envie d’aimer, acrylique, 36 x 36 pouces
Titre : L’ancrage, acrylique, 30 x 40 pouces
PRÉSENTATION

C’est dans cette bulle bien à elle que le temps, l’espace, les soucis et les tracas sont inexistants. À cet endroit, il n’y a que le moment présent et elle peut se livrer à 100 % à la création de ses œuvres.

Native de Saint-Quentin et habitant Caraquet, Mélanie vit de la création. Elle est passionnée de tout ce qui relève de l’imaginaire et de la manipulation de matériaux ou de mots. Elle adore explorer diverses parties de l’art, qu’il s’agisse d’approfondir sa démarche artistique, de découvrir de nouveaux matériaux en les exploitant ou encore d’analyser une œuvre et d’arriver à définir ce qu’elle exprime, c’est-à-dire le message qu’elle véhicule.

 

FORMATIONS

Mélanie Gagnon détient un baccalauréat en études françaises et en éducation secondaire ainsi qu’une maîtrise en administration scolaire.

Elle peint depuis plus de huit ans. Elle a suivi divers cours, à ses débuts, afin de se familiariser avec les outils, les concepts et les notions de base, puis elle découvrit comment il peut être enrichissant d’être autodidacte et d’oser.

 

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Elle peint depuis plus de huit ans. Elle a suivi divers cours, à ses débuts, afin de se familiariser avec les outils, les concepts et les notions de base, puis elle découvrit comment il peut être enrichissant d’être autodidacte et d’oser. Depuis six ans, elle peint des fleurs en ayant recours à la pâte relief et à l’acrylique. D’année en année, le sujet reste le même, mais les techniques se peaufinent et prennent une tout autre dimension. Les trois dernières années furent également marquées par l’utilisation de la spatule, une technique qui représente maintenant 75 % de son art avec les fleurs et les bateaux.

Peindre prend le sens de plaisir, de principes naïfs, intuitifs où tout est permis et ce qui est visible n’est qu’une prolongation de qui elle est. Elle n’utilise que ses doigts pour peindre les fleurs et tout ce qui touche à la mer est entièrement fait à la spatule. Cet outil lui permet de créer le mouvement, de fusionner des couleurs, de faire un travail de superposition et de donner du relief et du caractère à ses œuvres. Laissant vraiment libre cours à ses mouvements, elle se laisse inspirer par la vibration des couleurs et les éclats de lumière.

Peindre devient un temps d’arrêt, de réflexion, de contemplation de ce qui l’entoure et de ce que lui fait vivre ce même entourage. C’est un lieu qu’elle découvre et qui la passionne de plus en plus, où l’espace-temps n’existe plus. C’est croire que l’on se perd alors qu’on se retrouve. De fil en aiguille, c’est le retour vers soi, vers l’être créateur et libre que nous sommes tous à la base, qui s’inspire et puise dans ses fondements autodidactes afin de donner un sens, une identification aux toiles qu’elle peint. Les toiles signées M portent leur histoire, leurs états, leurs couleurs et elles sont toutes des créations voulues à des tranches de vie spécifiques.

Discrète et laissant la place à l’œuvre, ses toiles furent signées de la première lettre de son prénom M afin de laisser l’observateur prendre la valeur de ce qu’il regarde et non la personne à laquelle il associe son observation.

Afin de mobiliser les regards sur ce qu’elle peint, elle croise des lignes parfois douces, parfois prononcées. Elles peuvent être soutenues d’un trait d’épaisses couches de peinture ou encore être accentuées par le biais de la pâte relief. Bien définies, incomplètes ou allongées à la spatule, elles finissent par former un tout intéressant.

 

STYLES

Les bateaux représentent plutôt l’impressionnisme par la luminosité des œuvres et l’effet des couleurs. L’utilisation des contrastes de couleurs pour composer l’œuvre, des angles particuliers à peindre et du mouvement.

Les fleurs quant à elles représentent un style plus naïf avec des compositions diverses qui sont intuitives et colorées. Il n’y a pas de calcul précis, de référence ou autre, tout est purement imaginatif selon ce qu’elle voit sur la toile qui prend forme.

 

MATIÈRES/MATÉRIAUX

L’artiste adore travailler avec de la peinture plus onctueuse, des vernis très brillants et de la pâte relief.

 

FORMATS

Ses formats préférés sont les 8 x 24 pouces, les 36 x 48 pouces ou tout autres formats qui crées un effet impressionnant au premier coup d’œil.

 

THÈMES

Les barques et les fleurs qui se complètent puisque les bateaux représentent l’être dans sa quête et les fleurs sont le symbole de l’âme dans ses créations.

 

EXPOSITIONS 

Le festival des arts en atlantique sur mer fut un tremplin pour elle pendant 3 ans. Les autres symposiums, rencontres et échanges lui ont permis d’acquérir un réseau de contact et des connaissances. Son entrée en galerie hors province en mai dernier a marqué le coup d’envoie d’une carrière hors province qu’elle souhaitait vivement.

  • Exposition solo au CCNB de Bathurst au printemps.
  • Exposition au centre éducatif de Saint-Jean à l’automne.
  • Exposition solo au centre culturel Bernard Jean de Caraquet à l’automne.

 

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *