SCÖFF

Titre : Masked Society, Série : Femme Masquée, Aérosols, Pochoirs en séries, Format : 22 x 28 pouces
Titre : Apple Store, Série : Famine, aérosols et pochoirs en séries, 16 x 20 pouces
Titre : Broken Heart Bomb, Série : Guerre, Paix & Amour, aérosols et pochoirs en séries, 12 x 16 pouces
Titre : Lil Peep Tribute, Série : Lil Peep singer, aérosols et pochoirs en séries, 16 x 20 pouces
Titre : Sunshine.Skuf, peinture acrylique & aérosols, 12 x 9 pouces (2x)
Titre : PrisckillRosé, Série : Amour, aérosols et pochoirs en séries, 28 x 22 pouces
Titre : Cameraman Vaudeville, Style : Dessins animés, peinture à l’huile & aérosols, 16 x 20 pouces
Titre : Pull Out The Trang, Style : Dessins animés, peinture à l’huile & aérosols, 18 x 14 pouces
PRÉSENTATION

Rafa SCÖFF est un jeune artiste de 25 ans, originaire d’une petite ville située sur la rive-sud de Québec, au Canada. Ce sont ses voyages, et surtout, les incroyables rencontres avec de nombreux artistes qu’il l’a poussé à persister dans l’affirmation de son art : c’est ainsi qu’il a commencé à promouvoir son talent et affiner ses techniques artistiques.

Il a débuté à dessiner à peine plus tard que ses premiers pas, depuis ce temps, l’art est toujours présent dans sa vie. L’art lui a permis de se connaître davantage et de changer ses perspectives sur la vie. En effet, le travail artistique lui a largement aidé à arrêter de consommer de la drogue ; c’est pour cette raison qu’il considère que l’art a un pouvoir transformatif. L’artiste en a fait son mode de vie et sa raison de vivre, voulant toujours renouveler et innover dans ses projets. Le milieu du Hip-hop a toujours été au cœur de sa trajectoire ; c’est d’ailleurs ce qui lui a fait découvrir le graffiti et ce qui a permis d’orienter son art vers le changement social.

 

FORMATIONS

Il est formé majoritairement de manière autodidacte avec des années de pratique.

L’artiste a suivi des cours de peinture à l’huile à l’école des Beaux-Arts « Le Baluchon de l’Artiste ».

Il a fait quatre ans de Graffiti dans les milieux urbains.

 

DÉMARCHE

Il s’inspire beaucoup de tout ce qui se passe dans notre société, ce qui est mentionné dans les médias et à partir de ce qui le choque dans l’actualité.

Contestation : Le dessin lui a fait découvrir l’expression : c’est à travers celui-ci qu’il a pu exprimer sa quête de liberté et son mécontentement face aux inégalités sociales trop souvent alimentées par l’abus d’autorité et de pouvoir. Ainsi, la caricature s’est avérée un outil indispensable pour dénoncer ces injustices : ce fut son premier contact avec le graffiti. C’est à partir de ces premières expériences qu’il s’est tourné vers les pochoirs en série comme technique artistique. Cette technique lui a notamment permis de prendre des modèles vivants, faire ressortir leurs émotions tout en recréant des situations de la vie quotidienne permettant de conscientiser les spectateurs.

Influences : Il a été particulièrement influencé par l’art urbain qui s’est donné comme principale mission d’interrompre la vie quotidienne de nos villes pour provoquer des réflexions sur les injustices sociales. En ce sens, Banksy a été une influence importante sur ses dessins, ses graffitis et ses toiles en raison du fait qu’il vise, tout comme l’artiste à déranger et provoquer. De la même manière, Andy Warhol a suscité son intérêt pour l’utilisation des pochoirs en série pour la création de portraits, tout en mettant l’accent sur plusieurs couleurs qui diffèrent d’une pièce à l’autre.                                                                              

 

STYLE

Son style est sorti d’un milieu urbain avec une touche d’originalité.

 

MATÉRIAUX/MATIÈRES

 Aérosol, peinture à l’huile et pochoirs en séries et marqueurs acryliques.

 

FORMATS

Moyen à grand format.

 

THÈMES/SUJETS

Problèmes humanitaires, sociaux et toutes les émotions et les caractères entourant l’être humain.

Il a toujours aimé la provocation, son but est de susciter des réactions chez les autres, apporter une nouvelle vision sur les inégalités sociales tout en leur faisant apprécier ce qu’ils ou elles redoutent. Les principaux thèmes qui animent ses œuvres sont les abus de pouvoir, l’inégalité, la justice, les émotions, la tristesse, la violence et la consommation de drogue. Sa technique, toujours en perfectionnement, continue d’évoluer ; cependant, l’orientation de son art demeure la même, soit celle de déranger ! Il souhaite choquer, déranger pour faire parler et déranger pour forcer le changement.

 

EXPOSITIONS
  • Festival Ojos Que Nos Pintan dans la ville de Bucaramanga en Colombie.
  • En préparation d’une première exposition solo au nom de « Our Pink Lives ».

 

Membre de l’organisation « Descontamina » en Colombie qui œuvre pour la reconstruction de la paix. Un pays ou la drogue et la guerre fait beaucoup de ravage humanitaire. Les membres de « Descontamina » travaillent en collaboration avec La Croix Rouge pour venir en aide aux personnes qui ont subi des traumatismes dû au conflit armé. Il a aussi participé à la réalisation de la page couverture de cette revue ainsi que quelques caricatures en lien avec leurs articles.

Depuis janvier 2018, il fait aussi parti du collectif d’artistes sous le nom « Urban Graff ». Urban Graff est actifdans l’art de rue depuis 2012, l’organisation produit des vêtements et aide à promouvoir les artistes de rue. Présente, dans des évènements à caractère Hip-Hop, Urban Graff représente des artistes de partout à travers le monde, Québec, Mexique et Londres. Son association lui offre une grande opportunité de divulguer ses messages à un large public de la rue.

 

 

 

 

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *