Édith Descôteaux

Titre : Scène 8 : 1480
Référence : Vénus de Boticelli
Collection : Jeux de scènes, Paris 2004
Technique : Épreuve numérique,12 x 18 pouces
Titre : Caroline et Maryse
Collection : Montréal, 2000
Technique : Épreuve numérique, 12×18 pouces
Titre : Annie Baillargeon
Collection : Québec, 2000
Technique : Épreuve numérique, 12 x 18 pouces
Titre : Scène 2 : 2004
Référence : la Néo-Geisha
Collection : Jeux de scènes, Paris
2004
Technique : Épreuve numérique, 12 x 18 pouces
Titre : Scène 4 : 1960
Référence : Jean Shrimpton
Collection : Jeux de scènes, Paris
2004
Technique : Épreuve numérique, 12 x 18 pouces
Titre : Portrait urbain 2
Collection : Brooklyn 2015
Technique : Épreuve numérique, 12 x 18 pouces

 

PRÉSENTATION

Elle peut vous affirmer que sa passion pour la photographie s’est développée au fil du temps sur tous les plans de sa vie physique, intellectuelle et artistique. Le déclencheur de cette passion a vu le jour par sa sensibilité visuelle autant à l’égard des choses et des êtres qui l’entouraient et ceci depuis son enfance.

Cette passion s’est manifestée plus sérieusement à l’adolescence ce qui l’a dirigé vers une carrière en photographie en complétant une technique au Cégep du Vieux‑Montréal, puis un baccalauréat en graphisme à l’Université Laval et à l’Université d’Hertfordshire en Angleterre.

Voici un bilan de cette vie d’artiste-photographe. Et bien voilà! « Vingt ans de photos ». Cette exposition présente quelques images de ses études et stages en photographie de mode en Belgique en 2000-2001 et de sa première exposition solo « Jeux de Scènes » en 2004 au Théâtre La Bordée. Suivi de son projet « Et s’ils parlaient » en 2009‑2010, puis de son projet « Burlesque » en 2011 à la Société Artistique du Trait Carré. L’exposition « Les Vitrines » en 2014 à la Maison O’neill et sa dernière exposition « Portraits urbains » à la galerie Zen en 2016.

« Vingt ans de photo » est la rétrospective de son parcours photographique à travers le temps et ses expériences artistiques. De l’appareil photographique argentique jusqu’au numérique, elle a su capter la beauté de modèles à travers une approche de mode puis artistique par des mises en scène lors de mon exposition « Jeux de scènes » ensuite documentaire par la prise de vues d’objets anciens et vintage lors de ses expositions « Et s’ils parlaient » et « Les vitrines ».

Le fil conducteur de la quête identitaire se poursuit avec son exposition « Burlesque » en 2011 et avec son exposition « Portraits urbains » en 2016. À travers ses expérimentations, elle a su démontrer sa sensibilité et développer des photographies artistiques en lien avec une quête de l’identité à travers « Vingt ans de photos ».

FORMATIONS

Attestation d’études collégiales en bureautique appliquée 2016

Cégep de Sainte-Foy, Québec

Baccalauréat en design graphique 2007

Université Laval, Québec Université d’Hertfordshire, Angleterre – Échange lors de la 2e année d’études – 2005-2006

Attestation d’études collégiales en infographie 2002

Cégep de Sainte-Foy, Québec

Techniques en photographie 2000

Cégep du Vieux-Montréal, Montréal

DÉMARCHE

Elle pratique la photographie artistique depuis vingt ans. Elle a présenté quelques expositions en solo et en collectif dans divers lieux au Québec.

Son dernier projet « Portraits urbains » est une série de photos réalisées dans différentes villes comme New York, San Francisco et Chicago. Les portraits représentent le reflet des personnages que constituent notre société. Chaque sujet principal immortalisé est issu d’une rencontre dans un lieu public et issue d’une situation spontanée.

Son exposition, intitulée « Les vitrines », s’est déroulée à la Maison O’Neill à l’automne 2014. Elle a présenté une série de photographies sur des vitrines. Ce qui l’a interpelée, c’est la projection que le passant se fait de lui-même devant une vitrine, tel un effet miroir.

Elle a aussi présenté l’exposition « Burlesque » à la Société artistique de Charlesbourg. L’exposition proposait des modèles dont l’identité est révélée par une mise en scène burlesque.

Son exposition « Et s’ils parlaient » est composée d’objets anciens saisis sur le vif. Cette série a été présentée en solo à la bibliothèque des HEC de Montréal et à l’Espace Félix-Leclerc. Elle a capté ce phénomène social en parcourant les marchés aux puces, les foires, les boutiques d’antiquaires du Québec, de Cuba et New York.

Dans sa première exposition solo, « Jeux de Scènes » présentée en 2004 au Théâtre de la Bordée, elle a démontré un intérêt pour la représentation de personnages mis en scène à diverses époques, mais transposés dans la période postmoderne. À travers cette exposition de photographies, elle a produit des « Jeux de Scène » de la vie contemporaine avec une approche ludique, expressive et stylisée.

STYLE

Ses photographies ont un style vintage et rétros avec des mises en scènes postmodernes ou des portraits burlesques ou urbains.

MATÉRIAUX/MATIÈRES

Les photos d’Édith Descôteaux ont été imprimées à l’aide d’une imprimante Epson Stylus Pro 9900 utilisant des encres archives Ultrachrome HDR sur papier Hahnemühle PhotoRag 308     

FORMATS

Ses photographies sont de formats 8 x 10 pouces, 12 x 16 pouces ou 12 x 18 pouces.

THÈMES/SUJETS

Mise en scène, objets rétros, portraits burlesque, vitrines et portraits urbains.

EXPOSITIONS
  • Exposition rétrospective « Vingt ans de photographie », à l’Espace Félix-Leclerc 2018
  • Exposition de photographies « Portraits urbains » à la Galerie Zen, Québec 2016
  • Exposition de photographies « Les Vitrines » à la Maison O’Neill, Québec 2014
  • Exposition de photographies « Burlesque » à la Société Artistique du Trait Carré, Québec 2011
  • Exposition de photographies « Et s’ils parlaient » à la bibliothèque Myriam et
    J.-Robert Ouimet des HEC de Montréal 2010
  • Exposition de photographies « Et s’ils parlaient » à l’Espace Félix-Leclerc en collaboration avec le programme Jeunes volontaires, Québec 2009
  • Exposition solo de photographie « Jeux de Scènes » au Théâtre de La Bordée
    en collaboration avec le programme Jeunes volontaires, Québec 2004

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *