Aude Leclercq Duchesneau

Titre : Le traîneau, aquarelle sur papier, 10,8 x 21,6 cm
Titre : Dos, acrylique pastel gras et sec sur papier, 35,6 x 45,7 cm, 2019
Titre : Salon aux baleines, aquarelle sur papier, 9 x 12 pouces, 2019
Titre : Taureau, acrylique pastel, sec et fusain au crayon Conté, 91,4 x 91,4 cm
Titre : Store 2, acrylique pastel gras et sec sur papier, 18 x 14 pouces, 2019
Titre : Image 2, acrylique_crayon aquarelle, de plomb et de couleur sur masonite, 22,9 x 30,5 cm
Titre : Le ballon, aquarelle sur papier, 12,1 x 21,6 cm
Titre : Le travail, médiums mixtes, 4 toiles de 16 x 20 pouces,
PRÉSENTATION

Née à Québec, c’est dans une maison de campagne, à Saint-Patrice-de-Beaurivage, qu’elle grandit au sein d’une famille créative et bienveillante. Sa passion pour les arts, qu’elle pratique d’aussi loin qu’elle se souvient, et son intérêt pour son métier d’éducatrice spécialisée sont complémentaires. Ainsi, l’expression plastique devient un moyen d’introspection libérateur amenant de la sérénité au travail, tandis que ce dernier l’amène une ouverture d’esprit qui la pousse à explorer de nouveaux médiums et techniques. Une autre source d’inspiration et de motivation profonde sont les moments authentiques et simples sur lesquels sont fondés son quotidien avec sa fille et son mari, qui l’amènent à savourer en pleine conscience les petits comme les grands aléas qui sculptent lentement notre existence.

 

FORMATIONS

Elle possède un DEC en arts plastiques du cégep de Sainte-Foy et une technique en éducation spécialisée accompagnée d’un AEC en stratégies de stimulation du langage, en plus de d’autres formations de perfectionnement connexes. Elle a aussi étudié en scénographie au Conservatoire d’art dramatique de Québec. Son cheminement en arts visuels se fait de manière autodidacte depuis plusieurs années et la rigueur avec laquelle l’artiste pratique cette passion l’amène à professionnaliser l’ensemble de sa démarche artistique. Cela passe concrètement par la présentation de ses œuvres en galerie et par des démarches à l’ouverture au milieu des arts québécois.

 

DÉMARCHE

L’artiste a un grand plaisir à observer son quotidien, sans prendre pour acquis la forme d’un objet banal ou la lumière d’une pièce connue. Cette habitude lui vient entre autres du fait qu’elle côtoie des enfants dont le développement du cerveau n’est pas neurotypique : ils l’amènent à percevoir une même réalité sous différents angles, sans jugement ni préconception. Cela lui permet d’entretenir une relation picturale évolutive avec un entourage qui pourrait paraître, de prime abord, morne ou statique.

Par l’utilisation de médiums et de formats variés, elle cherche à mettre en valeur l’aspect qui l’interpelle le plus dans son sujet. Parfois, l’objet perd son sens premier et devient à ses yeux une image abstraite composée de volumes, de lignes et de couleurs qu’elle s’applique à reproduire dans une composition qui veut mettre l’emphase sur un instantané temporel que son œil a capté lorsque, par exemple, une lumière change l’aspect initial du sujet.

D’autres fois, elle couche sur le support une humeur ou un trait de personnalité qu’une personne évoque en elle à un instant précis. Elle aime aussi recréer l’ambiance qui se dégage d’un lieu et accentuer l’interprétation de sa perception de cet endroit en ajoutant un élément brouillant les limites de la rationalité.

L’ensemble de ses actions créatives vise donc à entretenir un œil frais sur mes interactions avec notre environnement, s’inscrivant dans une démarche globale d’ouverture vers l’autre et des perceptions qui lui sont propres.

 

STYLE

Elle peut décrire son style comme étant figuratif et comportant la plupart du temps des éléments représentés de manière réaliste mais parfois décontextualisés, en contraste avec d’autres éléments plus jetés et instinctifs, ou encore aux limites de l’imaginaire. De nombreux artistes ouvrent son horizon à des techniques, des lumières, des compositions, des palettes de couleur et une sensibilité propre qui nourrissent son inspiration pour créer le style qui est sien (Mary et Christopher Pratt, Ian Ingram, Chris Van Allsburg, Turner, Wyeth, Besner, Nielly, Redon et Escher pour ne nommer que ceux-là).

 

MATÉRIAUX/MATIÈRES

Ses œuvres sont en deux dimensions et elle utilise des supports tels que le papier, les toiles et le bois pour y déposer de l’acrylique, de l’aquarelle, différentes sortes de crayons, du pastel et occasionnellement de l’encre. Elle y ajoute parfois des matériaux comme du fil et encolle parfois le fond de la toile avec divers papiers. Parfois, elle tire parti d’un médium en particulier, alors que d’autres fois, elle préfère créer une œuvre avec des médiums mixtes. Le dernier cas échéant, elle s’assure qu’il y ait une fluidité dans la lecture du tableau et de manière plus large, qu’il y ait une cohérence grâce aux matières employées entre les œuvres d’une même série.

 

FORMATS

Elle aime alterner la grandeur des supports sur lesquels elle travaille ; cela lui permet de prendre du recul par rapport à son travail et d’aborder ses sujets sous différents angles. Ainsi, elle peut explorer la délicatesse et la précision de son coup de pinceau ou de crayon à travers de petits formats. Paradoxalement, ses petites œuvres l’amènent tant dans la minutie du détail que dans l’observation des formes générales des items qu’elle place sur papier (en effet, une erreur de proportion dans une forme globale se voit rapidement sur un petit format). D’autre part, jouer avec des grandes nuances de couleur, utiliser des techniques picturales à bases de taches et de lignes gestuelles ou traduire la vitalité d’un sujet avec vigueur sont des explorations agréables sur de plus grandes surfaces. Finalement, les moyens formats offrent la place nécessaire pour peaufiner ses compositions et le rendu de certaines textures comme des fourrures ou de la peau, tout en l’amenant à maintenir une production au rythme dynamique.

 

THÈMES/SUJETS

Chacune de ses séries suit une ligne directrice. Elle curieuse et à l’affut de nouveaux défis qui stimulent tant mon imagination que ses habiletés techniques. L’artiste apprécie particulièrement l’humain pour la richesse que ce sujet apporte (émotions, corps, visage, mouvements, texture de la peau, etc.). Elle cherche à stimuler l’imagination du spectateur en plaçant un élément énigmatique ou poétique dans une œuvre, afin qu’il puisse à son tour voyager à travers elle. Elle aime également travailler la lumière, les couleurs, les formes et la composition afin de redécouvrir une scène du quotidien avec un œil nouveau et loin des stéréotypes ou symboles sociétaires (ex : cette eau qui est rarement bleue, ces troncs qui ne sont souvent loin d’être bruns, ces yeux qui ont rarement la forme d’une amande).

 

SVP noter que le crédit des photos jointes revient à Jean-François Gravel.

 

 

 

 

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *