ANDRÉANNE BLANCHETTE

Oeuvres disponibles

PRÉSENTATION

Andréanne trouve son équilibre dans la vie de tous les jours en se recueillant dans son atelier afin de mettre en couleur les impressions qui l’habitent. Depuis son plus jeune âge, elle manifeste un intérêt marqué pour les arts. Elle expérimente le coloriage, le dessin, le piano, le violon et la guitare. Elle découvre la peinture pour la première fois à l’université du Québec à Montréal (UQÀM) en 2006 où elle étudia au cours de deux sessions l’exploration en couleurs dans le cadre de cours libres. Ce passage lui a permis de comprendre que la peinture ferait manifestement partie de sa vie. Sa pratique des arts visuels l’emmène à explorer une variation de styles tel l’abstraction, le cubisme, le surréalisme, l’expressionnisme, l’impressionnisme et le romantisme. Ces chemins empruntés lui font découvrir qu’elle affectionne expressément l’abstraction et que la peinture lui permet de laisser libre cours à son imagination débordante.

FORMATION

• Diplôme de baccalauréat en interprétation de la guitare classique à l’université du Québec à Montréal (UQÀM), BAC
• Technique en musique au cégep de Trois-Rivières, DEC
• Artiste peintre autodidacte

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Sa démarche artistique est inspirée de sa formation universitaire en musique. Celle-ci fait toujours parti de son processus créatif. Elle réalise chacune de ses œuvres avec la trame sonore d’un artiste spécifique. Durant l’exécution, elle s’imprègne de ce qu’elle entend pour créer. L’énergie qui émane de ses tableaux est authentique. Elle arbore différentes tonalités et nous sommes en mesure de percevoir le mouvement, la richesse des couleurs et la luminosité qui émergent de son travail. De plus, elle attache une citation pour chacun de ses tableaux, ce qui invite le spectateur à une réflexion au cours de son observation. Que ce soit pour un milieu de travail ou pour la maison, ses tableaux sont en mesure d’embellir tous les décors.

TECHNIQUES

Au fil du temps, elle a développé une technique mixte qu’elle maîtrise remarquablement. Pour s’exprimer dans sa pratique en arts visuels, elle utilise essentiellement la peinture acrylique, les pastels secs et gras, ainsi que différents médiums tel des mortiers de structure et des gels texturés. De plus, elle intègre des matières tel des papiers fins japonais, des rubans de dentelle, de la fibre de verre, des métaux et du bois. Elle se sert de ces matériaux afin de donner structure et relief à ses créations par des collages et des empâtements. Elle conclue ses œuvres la plupart du temps en ajoutant une légère touche de peinture à l’huile à des endroits stratégiques. L’aérographie fait également partie de ses techniques de création. C’est à partir des formes qu’elle dépose méthodiquement lors de ses collages, en exploitant les courbes, les lignes droites ainsi que différents motifs qu’elle trouve son inspiration pour donner vie à la couleur.

THÈMES ET SUJETS

Sa première collection intitulée « Miroirs intérieurs », correspond à une introspection faisant référence à la nature du subconscient. Elle constate que les couleurs portent en soi une énergie. Lorsqu’elle peint, elle se laisse guider par son intuition et ses émotions. Elle a l’impression de plonger en elle-même, pour ainsi dire de l’autre côté du miroir, dans un lieu où le temps n’existe plus. Elle se voit comme un intermédiaire, un filtre où s’effectue le passage entre le réel et l’imaginaire. C’est en déposant les couleurs sur la toile dans une constante recherche d’harmonie et d’équilibre qu’elle arrive au moment où elle sait qu’elle n’a plus rien à ajouter. L’univers qu’elle offre est un mélange de force et de sensibilité.

Par ailleurs, elle est fascinée par les périodes transitoires de nos vies humaines. Elle constate que ces moments où nous sommes face à l’inconnu et à l’extérieur de notre zone de confort sont des instants marquants, empreints de beaucoup de richesses émotionnelles et de renseignements sur notre évolution personnelle. Elle s’intéresse aux mécanismes de nos comportements lorsque nous sommes désorientés et face à l’adversité. Sa collection « Mécanique des transitions » se veut une manière de décortiquer ces phénomènes. Le temps, les limites, la conscience, l’espace, le climat, les hasards comme les coïncidences sont autant de sujets qui l’intéressent et auxquels elle souhaite rendre hommage.

FORMATS

Elle a tendance à privilégier les grands formats qui lui offrent plus de liberté de mouvement.

Rectangles :
• Grands (30’’ x 60’’) (30’’ x 48’’) (24’’ x 48’’) (30’’ x 40’’)
• Moyens (24’’ x 36’’) (24’’ x 30’’) (18’’ x 36’’) (15’’ x 30’’)
• Petit (16’’ x 40’’)

Carrés :
• Grands (48’’ x 48’’) (40’’ x 40’’) (36’’ x 36’’)
• Moyens (30’’ x 30’’) (24’’x 24’’) (20’’ x 20’’)
• Petit (12’’ x 12’’)