MATHIEU ROUSSEAU

EXPOSITIONS

Rousseau a effectué plusieurs expositions en solo dont la dernière à l’hiver 2020 au CNE, Centre national d’exposition du Mont Jacob à Jonquière. En 2019 c’est au Musée Beaulne de Coaticook qu’il expose ses œuvres de la série Distorsion, au même moment, c’est série Constellation qui est à l’affiche au Musée de la Lorraine de Etchemin. Dans les années précédentes, plusieurs expositions solos ce sont succédées présentant différentes séries thématiques.

Il a aussi participé à un grand nombre d’expositions collectives dont : Florence, Rome, Paris, Montréal, Québec, Trois-Rivières et Dolbeau-Mistassini.

PRÉSENTATION

Né au Québec, Canada en 1978 Rousseau est passionné par l’art. Après une formation universitaire, il réfléchit sur le monde qui l’entoure et la technologie. Depuis plusieurs années, Mathieu Rousseau cherche à présenter une vision de l’identité de l’homme, de l’ascendance des technologies sur celui-ci et sur les relations qu’il entretient.

Son travail témoigne d’un regard insistant sur le monde qui nous entoure. L’artiste rassemble différents codes, la présence de lignes, les formes et les couleurs brillantes représentent bien sa perception. Ce qu’il tente de faire ressortir c’est le rapport entre l’œuvre, l’observateur et l’artiste.

Pour ses créations picturales, il privilégie une technique mixte sur grands formats où sont utilisé le collage, l’aérosol et l’acrylique sous différentes formes. Sa palette, riche en couleur, lui permet de juxtaposer de nombreux détails. Nous faire comprendre la complexité des communications tout en restant au seuil d’un message qui se veut porteur d’une médiation culturelle, voilà ce qui l’amène à un questionnement profond sur l’avenir de notre société et de l’homme qui la définie.

FORMATION

Certificat en arts visuels UQAC 2007-2008

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Instinctive et spontanée, sa démarche est en constante évolution. Son travail se situe entre la figuration et l’abstraction. Pour réaliser ses œuvres, une recherche sur l’élaboration plastique s’avère essentielle. L’organisation, la matière, la gravité, les couleurs, les éclats et les textures sont exploités afin de rendre son travail unique. Souvent, il construit une toile en y ajoutant des lignes rappelant que le temps s’écoule et que c’est maintenant qu’il faut saisir les opportunités. Contemporaines, ses tableaux sont d’actualité, il exploite l’essentiel afin que les caractéristiques élémentaires de ses œuvres captivent le regard et transportent la pensée des gens vers des sensations extérieures à leur quotidien.

STYLE

Réalité distorsionnée

MATÉRIAUX/MATIÈRES

Acrylique sur toile de coton, techniques mixtes (Différents crayons, pastel à l’huile, collage, aérosol médium).
L’artiste peint directement sur le mur avec de la toile 12 onze broché sur celui-ci. Une fois l’œuvre terminé, il fait le montage de ses tableaux sur faux cadres, de cette manière, il s’assure d’une qualité supérieure.

FORMATS

Rousseau préfère les très grands formats, c’est en s’exprimant sur ceux-ci qu’il obtient la liberté de mouvement et toute l’intensité de celui-ci.

THÈMES ET SUJETS

Sa recherche picturale ce dirige vers une réflexion sur l’humain et son identité ainsi que son intégration dans la société actuelle face à la complexité de celle-ci.