NATHALIE LAINESSE

Oeuvres disponibles

PRÉSENTATION

Née à Québec en 1965, dès mon plus jeune âge je dessine et m’initie à la peinture. L’attrait pour les arts sous toutes ses formes me passionne.

Le piano, le ballet classique, la peinture à l’huile, le théâtre et le patinage artistique m’ont enrichie lors de mes études primaires, secondaires et collégiales.

J’obtiens un baccalauréat ès arts de l’Université d’Ottawa en concentration théâtre et m’aventure par la suite dans le domaine de la scène à Montréal. Pendant plusieurs années, j’exerce le métier de comédienne et fait partie de l’Union des artistes.

La vie de famille, lorsqu’elle ne cesse de s’épanouir, a restreint mes activités théâtrales. Je me suis toutefois remise à l’art pictural.

Depuis, je ne cesse de découvrir les bienfaits de la peinture dans mon quotidien et la richesse que la culture artistique me procure.

L’art a toujours fait partie de ma vie. C’est une respiration.

Ma créativité me permet une liberté d’expression et d’exploration dans tout ce que j’entreprends. Elle me permet une meilleure compréhension des émotions et de tout ce qui m’entoure.

FORMATIONS

2011-2013 : Cours de portrait, Société artistique de Charlesbourg
2007 : Cours : Consommation et mode de vie, l’Université Laval
2006 Formation dans la vente, Encadrements Sainte-Anne
1989-1991 : 6 cours en administration et enseignement, l’Université du Québec,
Outaouais
1986 : Baccalauréat ès arts, de l’Université d’Ottawa

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Ma peinture s’inscrit dans une continuité des maîtres contemporains et modernes, l’expressionnisme abstrait et le cloisonnisme, et possède un caractère universel.

Mes œuvres traduisent une modernité plastique construite avec beaucoup de rigueur et laissent transparaître une grande sensibilité et un souci pictural constant. Elles nous transportent par leur luminosité et le bonheur qui en émane. Tout en simplicité et en couleurs, j’aime mettre en valeur l’émotion rattachée aux petites et grandes joies de la vie.

Étant préoccupée par les problèmes d’espace, de monotonie, de couleur et de texture, le gestualisme fait partie de l’exécution première d’une œuvre, une méthode dynamique et spontanée, qui me permet de construire un canevas de lignes et de formes avec sa propre signification et respiration.

Cette démarche suscite l’émotion par l’exagération de la ligne et de la couleur.

La séparation des couleurs dans le cloisonnisme reflète ma façon de rompre la tradition de peindre les objets tels qu’on les voit. Les formes discernables se déforment en mouvement rythmés et le résultat du graphisme est à la fois fluide, difforme et organisé.

Dans la lignée des peintres actuels, j’aspire aussi à créer des images complexes où chaque cellule est remplie de couleurs.

Aussi j’évoque dans mes œuvres l’esthétique de la bande dessinée avec les contours en noir, les aplats de couleurs soutenue et stylisés, ce qui s’inscrit dans une tradition illustrative. Le jeu des ombres et lumières ajoutent une profondeur vivante et réaliste aux illustrations.

Mes tableaux/bandes dessinées suggèrent des histoires, des personnages, des portraits, des paysages, des marines et des objets du quotidien qui s’équilibrent harmonieusement comme dans un ballet.

‘’Peindre, c’est déverser sur la toile une masse de petites joies.’’
Vassily Kandinsky

STYLE

Depuis plusieurs années, je trouve mon inspiration dans les mouvements rythmés de la musique, du « dripping » de Jackson Pollock et dans l’humeur instantanée.

La technique employée que je nomme « le brouilli » est exécutée en deux étapes.

La première étape de l’exécution est un acte spontané qui me permet d’exprimer ce qui se terre dans le subconscient, ce qui contribue grandement au dynamisme du travail. Le «gestualisme» me permet de teinter l’orientation de l’œuvre.

La deuxième phase est un exercice d’adaptation aux motifs sur la toile. Je peins à travers les formes et les couleurs du «dripping» : une histoire, une émotion et une atmosphère souvent surréalistes s’y installent.

Le brouillage qui apparaît sur l’œuvre, est un filtre émotif qui camoufle une réalité. La superposition des deux images sur le même support, l’une plus abstraite au premier plan et l’autre plus figurative, amène chaque observateur à interagir avec le tableau de façon ludique en s’interrogeant au fil des découvertes. Il est poussé à vivre le moment présent et à respirer au rythme des mouvements de l’œuvre en découvrant ce qui se cache derrière l’abstraction.

C’est la rencontre de l’œil et de la mémoire cellulaire, du visible et de l’invisible.

MATÉRIAUX

Les matières molles à très grande force chromatique m’interpellent comme la peinture à l’huile, le tempera et l’encaustique. Les collages avec papier, pierres, billes et bois intégrés dans les tableaux me plaisent énormément. J’aime utiliser différentes textures naturelles afin d’ajouter une vibration unique aux œuvres.

J’aime beaucoup travailler sur les panneaux de bois rectangulaires de différentes dimensions et parfois en les associant en diptyque et en triptyque (quelques fois asymétriques).

FORMATS

L’artiste peint sur différentes formats de support, du petit format au grand format, les 8 x 10 po jusqu’à des 30 x 40 po et tout ce qui se trouve entre les deux. Les diptyques et les triptyques sont souvent crées avec différents formats.

THÈMES ET SUJETS

L’artiste explore tous les sujets et tout dépend de mes humeurs. J’aime travailler des séries. L’environnement, les comportements humains, la mythologie, de petites histoires de mon enfance…

Ces œuvres sont regroupées selon des catégories.

EXPOSITIONS

Expositions solo :
2020 : Ophiuchus : le treizième signe astrologique, Galerie d’art du Vieux
Presbytère de Sainte-Flavie, Sainte-Flavie (exposition en duo)
2018 : Balade sur toile, ma Gaspésie imaginaire, Galerie d’art du Vieux Presbytère
de Sainte-Flavie, Sainte-Flavie
2012 : Bonheur et mirage ou la fragile liaison des lieux, Galerie d’art Magella-
Paradis, Charlesbourg
2009 – 2017 : Salon de coiffure Denise Chenel, Charlesbourg
2009 : Reflet estival, Galerie Entr’art à Saint-Jean-Port-Joli
2008 : Jeux et mystères, l’espace revisité, Galerie d’art du Grand Théâtre de
Québec, Québec
2006 : Terre-mère ou l’enfance revisitée, Galerie d’art Magella-Paradis,
Charlesbourg
2004 – 2006 : Exposition à l’Arpidrôme, Charlesbourg 
Expositions de groupe et symposium :
36 expositions de groupe et symposiums dans la région de la Capitale Nationale, Montréal et la Gaspésie depuis 2004.

PRIX ET DISTINCTIONS

2020 : Sélectionnée dans la catégorie artiste d’expérience lors du concours « Un chemin vers l’art »
crée par la Galerie d’art Urbania et DeSerres, Québec
2014 : Jurée lors de l’exposition Artistes en Fête en juillet, Ste-Flavie
2006 : 23e Grand Concours annuel du Cercle des Artistes Peintres et Sculpteurs du
Québec; sélectionnée pour l’originalité, la valeur esthétique et technique
des oeuvres
2004 : Finaliste au concours d’œuvres d’art de la ville de Québec, exposition
Musée des Beaux-Arts du Québec, Québec